RESEAUX INDUSTRIELS : ASI, PROFIBUS,CAN OPEN, ETHERNET
FONCTIONNEMENT POSSIBILITES ET DIAGNOSTIC

intra entreprise 

PRIX :

Nous consulter

DUREE :
3 jours

PEDAGOGIE :
Méthode active où le cours se déroule par l’étude puis la réalisation de projets évolutifs, chacun mettant en oeuvre une compétence particulière à utiliser.
Ces projets permettent de mettre en oeuvre sur des maquettes d’installations industrielles, des cas concrets d’automatismes.

SANCTION :

Attestation de compétences

LIEU :

EN ENTREPRISE
Bt Tech Indus

CONCERNE :

Technicien maintenance

PREREQUIS :

Avoir de bonnes connaissances en automatisme.

OBJECTIFS :

  • Rendre les stagiaires capables de décrire le rôle spécifique et le fonctionnement global d’un réseau ou d’un bus de terrain ci-dessous :
    - Ethernet sous Siemens ou Schneider
    - Profibus sous Siemens
    - ASI, Can-open sous Schneider

CONTENU DETAILLE :

NOMMER les différents types de connexion réseaux et DECRIRE ses possibilités
Le nom des différents types de bus de terrain actuel : ASI, PROFIBUS, MODBUS,Can-open, Ethernet.
Différence entre bus de terrain et réseaux.
Différences entre réseau et bus de terrain, notion sur le modèle OSI (les 7 couches).
La couche application : les services rendus et les différentes possibilités du réseau étudié.
Notion de mémoire partagée (pour lecture des entrées sorties et des paramètres des variateurs).
Lecture et écriture de mots distants.
Notion de requêtes pour mise en marche ou commande d’un variateur de vitesse par exemple.


DECRIRE les éléments physiques qu’ils mettent en oeuvre et le principe global des échanges
La couche physique : les éléments de transmission (les câbles et la connectique qu’ils nécessitent).
Notion de noeud et notion de topologie terrain (bus, étoile, anneau), distances limites et répéteurs.
Mode globale de communication (par jeton, maître esclave) et contrôle de la communication, méthode de détection de collision des trames CMA/CD.

METTRE en oeuvre et PARAMETRER un coupleur
La couche transport et la couche session : les éléments de communication.
Notion d’éléments physiques sur le réseau et leur identification (Numérotation des esclaves).
Taux de transfert, flux et temps de réponse.
Configuration de ces éléments par configuration du coupleur étudié.


ETABLIR une communication entre 2 postes API ou entre un API et des Entrées sorties déportées ou entre un API et un élément dédié (variateur ou codeur)
Lecture et écriture des entrées sorties distantes.
Ecriture et modification de mots partagés sur le réseau.
Programmation des requêtes.
Mise en oeuvre d’une communication avec un équipement tiers (variateur, codeur,lecteur de code barre, etc).


INTERPRETER les messages (ou les bits d’erreurs) des coupleurs étudiés
Définition des bits d’erreurs.