METHODOLOGIE DE RECHERCHE DE PANNE

picto inter

PRIX :

790 € ht / stagiaire

DUREE :
2 jours

PEDAGOGIE :
Alternance de théorie et exercices de diagnostic sur une installation «didactisée» de production.
Démarche rationnelle et méthodologique.

SANCTION :

Attestation de compétences

LIEU :

GEDAF / ELSETE

Pôle 2000 - Rue des Entreprenants
07130 SAINT PERAY
04.75.81.06.06

33 rue des Glairons
38400 SAINT MARTIN D'HERES 04.76.42.56.80

949 Rue Denis Papin
73290 LA MOTTE SERVOLEX
04.76.42.56.80
 

Bt Tech Indus

toutes les dates ti

CONCERNE :

Personnel de production, de maintenance, régleurs ou techniciens sur lignes.

PREREQUIS :

Aucun prérequis n'est nécessaire.

OBJECTIFS :

  • Effectuer un diagnostic pertinent en cas de défaillances et adopter une méthodologie globale commune de diagnostic.
  • Ne pas exécuter d’opérations ayant pour effet d’aggraver la panne initiale.
  • Rendre compte, oralement ou par écrit, des dysfonctionnements, des symptômes et des indices aux personnes spécialisées de la ligne de production (automaticiens, concepteurs) ou aux personnes devant continuer l’intervention dans le cas de changement d’équipe.

CONTENU DETAILLE :

Définir les éléments suivants :
- le ou les symptômes
- la ou les causes pouvant occasionnées le symptôme
- les conséquences du système défaillant
Définition et différences entre symptômes, causes et conséquences.
Les différents types de pannes (permanente, récurrente, fugitive, cyclique) et la méthode d’approche de diagnostic de chacune d’elles.
Les dangers de l’approche « saut direct à la cause ».


Après une défaillance « non habituelle » Utiliser une démarche rationnelle ainsi qu’une méthode pragmatique afin d’Analyser et Trouver la défaillance (appelée aussi CAUSE PREMIERE)
Introduction de l’outil et du comportement à avoir de type chaîne causale.
Utilisation de l’outil chaine causale pour mise en forme de l’approche QQOQCP.
Comparaison de l’outil chaine causale et mise en évidence de ses avantages lors d’analyse de défaillances par rapport à d’autres outils analytiques issus de la qualité.
Les démarches de recherche d’indices structurées
 - sur une machine similaire, sur les parties « qui marchent » de l’installation en défaut.
 - sur un autre produit.
Les différentes approches possibles face aux différents types de pannes (récurrentes, fugitive, cyclique).
Les 4 règles de la logique inductive :
- Antériorité de la défaillance,
- Cas des symptômes simultanés,
- Cas des évènements ou particularité apparaissant en même temps que la défaillance,
- Etudes des systèmes semblables et des parties fonctionnelles.

Suivre une démarche rationnelle en cas d’incident, c’est à dire :
- REGARDER l’installation, RECHERCHER des indices, QUESTIONNER l’opérateur sur les antériorités, FAIRE des tests ou des essais et ENONCER une description concise du défaut.
- ÉLABORER des hypothèses pouvant expliquer directement le défaut constaté.
- VERIFIER les hypothèses les plus faciles à tester, ELIMINER les causes peu probables, CHOISIR une hypothèse la plus probable (en fonction du contexte), PREVOIR une démarche d’intervention et METTRE en oeuvre la solution retenue.
- VÉRIFIER la réparation en effectuant si possible des essais « en mode réel ».
- RENDRE COMPTE par écrit de la démarche mise en oeuvre (notion de consignation des actions réalisées).
- VÉRIFIER les effets indirects et les conséquences éventuelles qui ont pu entrainer la défaillance initiale.
Enfin d’intervention, et si la situation si prête, PROPOSER des solutions pour que le défaut réparé ne se reproduise pas.