INITIATION AUX AUTOMATES
Schneider, Siemens, Allen Bradley, Omron

INTRA


PRIX :

Nous consulter

DUREE :
3 à 4 jours

PEDAGOGIE :
Réalisation de projets évolutifs.
Travail sur maquettes d'installations automatisées.

SANCTION :

Attestation de compétences

LIEU :

EN ENTREPRISE


Bt Tech Indus


CONCERNE :

Agent de maintenance mécanicien ou électricien, ayant à effectuer, dans le cadre de son travail, des opérations de diagnostic et de maintenance sur des systèmes automatisés.
Personne n’ayant pas de connaissance préalable dans l’automatisme.

PREREQUIS :

Avoir des connaissances de base en électricité industrielle.

OBJECTIFS :

  • Acquérir les connaissances de base en automatisme.
  • Effectuer un diagnostic pertinent en cas de défaillance.
  • Ne pas exécuter d’opérations ayant pour effet d’aggraver la panne initiale.
  • Utiliser un PC et le logiciel constructeur associé afin d’exécuter des opérations de diagnostic élémentaires.
  • Rendre compte de dysfonctionnements aux personnes de maintenance en utilisant un vocabulaire adapté.

CONTENU DETAILLE :

Dessiner la structure d’une installation automatisée

Identifier les différents composants d’une installation automatisée

Structure d’un système automatisé, nom et rôle :
- des capteurs (fin de course, cellules inductives, capacitives, photoélec-triques),
- des actionneurs (moteurs et vérins),
- des pré-actionneurs (les contacteurs, les électrovannes),
- de la commande : le pupitre, l’automate. 


Effectuer les opérations courantes de réglage des capteurs ou des électrovannes
- technique de réglage des capteurs optiques,
- technique de vérifications du bon fonctionnement d’une électrovanne.

Décrire la place, le rôle et le fonctionnement d’un automate.
- des entrées et des sorties,
- des informations venant de la ligne et des ordres partant de l’automate,
- de l’unité centrale, du cycle de scrutation.


Décrire le cycle de fonctionnement d’une machine en utilisant un outil adapté : LE GRAFCET.
Le GRAFCET, définition rôle et fonctionnement (ses règles d’évolution) :
- les étapes et les transitions,
- notion de GRAFCETS indépendants
- description des phases temporisées.


Diagnostiquer méthodiquement un dysfonctionnement.

Utiliser le logiciel constructeur dans ses fonctionnalités de diagnostic de défaillance :

Se connecter à l’automate.
Effectuer des transferts de programme.
Créer un tableau de variables.
Modifier les tempos.
Forcer des entrées sorties.

NB : Ces objectifs seront réalisés en fonction du matériel utilisé par les stagiaires :
- Schneider PL7 Pro, Twido soft, UNITY PRO, SOMACHINE
- OMRON CX programmer et CX ONE
- Siemens, Step 7 ou TIA PORTAL
- Allen Bradley Rslogix 500 ou 5000